Parmentier du Vercors

La cuisine permet aussi de se laissez aller à quelques fantaisies. Je me suis donc inspiré du célèbre hachis Parmentier. Pour information Parmentier est le nom du pharmacien qui a démocratisé la pomme de terre, en cuisine il est utilisé pour plusieurs préparations culinaires, pour le potage par exemple un parmentier est une base de pommes de terre et de poireaux.

Comme j’aime aussi utiliser les produits de ma région, j’ ai décidé d’utiliser du bleu du Vercors-Sassenage qui est une AOP (appellation d’origine protégée) et des noix de Grenoble (AOP)

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

Difficulté : facile

Ingrédients :

  • 6 pommes de terre de taille moyenne
  • 1/2 échalote
  • 2 tranches de jambon blanc
  • 2 cuillères à soupe de crème épaisse
  • environ 150 grammes de bleu du Vercors-Sassenage
  • environ 50 grammes de cerneaux de noix de Grenoble

Recette :

Dans un premier temps laver et éplucher les pommes de terre. puis les cuire à l’eau salée (pas trop le jambon et le fromage le sont déjà) environ 25 minutes.

Pendant ce temps, ciseler l’échalotte. Couper les tranches de jambon en petits morceaux. Concasser grossièrement les noix de Grenoble. Pour terminer prélever 2 tranches de bleu du Vercors-Sassenage et couper le reste en morceaux.

Mélanger touts ces ingrédients dans un saladier.

Une fois les pommes de terre cuites, les égoutter et les écraser avec une fourchette et la crème fraîche pour obtenir un écrasé de pommes de terre.

Mélanger une bonne moitié de l’écrasé de pommes de terre avec les autres ingrédients.

Il n’y a plus qu’à remplir un plat à gratin avec le mélange et le recouvrir du reste de purée. Pour terminer, déposer les 2 tranches de fromage et faire cuire à four chaud 200° pendant une petite demie-heure.

Bon appétit

Mon avis :

Je suis très satisfait de ce plat relativement simple et rapide à préparer il sort de l’ordinaire. A ma connaissance il n’existe pas c’est vraiment une création.

Le fait de ne pas faire de la purée mais simplement d’écraser les pommes de terre à la fourchette donne un côté rustique qui va bien avec notre région mantagneuse.

Par contre l’échalote doit vraiment être en petite quantité, elle peut rapidement dominer le goût des noix et du fromage.

Le bleu quand à lui tient bien à la cuisson, la tranche reste intacte mais le fromage est fondu et le tour devient croustillant.

Les noix apportent un peu de croquant et sont vraiment un plus dans ce plat.

Je vous conseil de le tester quitte à remplacer le bleu par un de votre région, je ne sais pas si il est vendu dans toutes les régions.

Photos personnelles prises pendant la réalisation de la recette

le blog phillarecette est vérifié sur le navigateur BRAVE
Ce navigateur bloque les pubs indésirables et vous rémunère en BAT tokens si vous acceptez de recevoir leurs publicités. Vous pouvez l’installer et récompenser vos sites préférés avec les tokens gagnés. Grace au pluggin steempress accessible sur les sites wordpress le contenu de ce post est publié sur steemit (une blockchain qui permet de monétiser son contenu en crypto-actif. Vous pouvez obtenir un compte immédiat et gratuit grâce à l’application DLIKE . Mon compte principal sur steemit est cryptoyzzy n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure

Laisser un commentaire